Monte-escalier financement

Si vous avez pour projet d’acheter un dispositif de monte-escalier, dans le cadre d’un investissement d’un dispositif d’aide à la mobilité de la personne, vous pouvez bénéficier de différentes aides au financement.

Crédit d’impôt

Ce dispositif est à nouveau prolongé de 3 ans et reste donc applicable aux dépenses effectuées jusqu’au 31 décembre 2014. Afin de bénéficier de ce crédit d’impôt vous devez satisfaire aux conditions suivantes :

  • faire appel à une entreprise pour l’installation du dispositif,
  • vous devez joindre à votre déclaration d’impôt la facture détaillée fournie par l’entreprise qui a effectué les travaux,
  • il s’agit de votre résidence principale qui est destinataire de l’aménagement en question.

Si toutes les conditions précédentes sont réunies, vous devez reporter votre crédit d’impôt sur votre déclaration d’impôts de l’année suivant l’année des travaux.

Le montant du crédit d’impôt est de 25% de la somme dépensée pour l’achat et l’installation du dispositif d’aide à la mobilité.

Les plafonds appliqués sont :

  • 5000 € pour une personne célibataire,
  • 10 000 € pour un couple,
  • majoration de 400 € par personne à charge.

Les plafonds sont appliqués pour une période de 5 ans entre le 1er janvier 2005 et le 31 décembre 2014.

Attention : le crédit d’impôt de 25% n’est applicable que jusqu’au 31 décembre 2014.

TVA réduite 5.5%

Pour pouvoir bénéficier de cette TVA réduite pour la pose d’un monte-escalier ou autre dispositif présent sur ce site, vous devez répondre aux critères suivants :

  • faire des travaux de transformation, aménagement, entretien ou amélioration de votre résidence principale ou habitation secondaire durant les 2 ans,
  • être propriétaire ou locataire de l’habitation visée par ses travaux,
  • faire effectuer et facturer les travaux par une entreprise.

Le professionnel vous fournira le double d’une attestation qu’il vous faudra remplir et garder à disposition des services fiscaux comme justificatif.

Autres financements et crédits

Pour l’achat et l’installation d’un dispositif d’aide à la mobilité, vous pouvez bénéficier d’autres aides de financements :

  • subventions,
  • crédits à taux réduits.

Subventions

  • Renseignez vous auprès de votre caisse de retraite. Suivant les conditions vous pouvez bénéficier d’une prise en charge de 30 à 65% du montant dépensé.
  • Adressez vous à l’ANAH (Agence Nationale pour l’Amélioration de l’Habitat) qui peut prendre en charge jusque 70% et plafonné à 8000 €.

Crédits

A noter que les taux proposés sont plus faibles que les taux des crédits à la consommation.

Dans le cadre de travaux d’amélioration de l’habitat, vous pouvez bénéficier de crédits à taux réduits.Ceux-ci peuvent être proposés par :

  • des organismes financiers,
  • les fournisseurs eux-même.